Voir la série

Petite Prospérité, les Classes Moyennes en Afrique est une démarche originale au long cours associant photographie d’auteur et travail de recherche sociologique pour poser un regard neuf sur une population encore méconnue de l’Afrique mais d’un poids crucial pour son avenir.

Dans 20 ans, 1 milliard de personnes des pays en développement appartiendront à la classe moyenne mondiale, soit un habitant sur six sur la planète. Cette population sera surtout concentrée dans des pays dits « pauvres » alors qu’elle est aujourd’hui le symbole du mode de vie occidental.

En Afriques, ces classes moyennes sont diplômés, urbains, connectés, avec peu d’enfants, mais aussi souvent précaires, à mi-chemin entre modernité et tradition, ils s’efforcent de trouver leur place sur un continent en plein bouleversement.

Un parc d’attraction, un voyage scolaire, des cadres en entreprise, des cours de gym, … par leur banalité ces scènes sont étonnantes sur cette terre de l’extraordinaire, traitée le plus souvent au travers du prisme de ses fléaux.

Réalisé sur plus de 3 ans (2008-2011) et dans 5 pays (Côte d’Ivoire, Mozambique, Kenya, Cameroun et Maroc), ce projet a conduit à la création d’un département dédié à l’étude des Classes Moyennes africaines au sein de l’IEP de Bordeaux, à de nombreuse travaux de recherche, à plus de 20 publications en portfolio dans le monde et s’est vu décerner un World Press Photo en 2010.

MarieClaireHolland_speed sister_Page_1

Marie Claire Italie

Mars 2012 Italie

Les Speed Sisters en Palestine

En savoir plus
Capture d’écran 2013-11-11 à 10.54.07

L'Équipe magazine

Juin 2011 France

Les Speed Sisters en Palestine

En savoir plus
Expositions